fbpx
Accueil » MAGNUM, Le sacrifice de Tom Selleck !

MAGNUM, Le sacrifice de Tom Selleck !

Je vous entends d’ici et je m’élève en faux : NON , « Magnum » ce n’est pas que Tom Selleck et sa

moustache.

Dire cela, c’est terriblement réducteur. Pour la série et ses scénaristes, tout d’abord, qui inventèrent

ce détective privé en apparence débonnaire et insouciant. Un ado qui a refusé de grandir et fait

souvent des erreurs. Mais c’est en apparence, hein, car c’est un vétéran du Vietnam et que, à

l’époque, ils avaient mauvaise réputation : « on crachait sur les vétérans du Vietnam. Ils étaient soit

des drogués ou alors des fous. Ils étaient persécutés. » m’a témoigné le créateur de la série. Donc

c’est important dans une série de montrer un soldat qui reste un être humain. Même si, hein, ne vous

leurrez pas : Magnum peut être sans pitié et abattre le méchant de sang froid.

Donc un peu de respect, s’il vous plaît. Ah, mais !

Et du respect aussi pour Tom Selleck qui n’est pas QUE une moustache, même si on a du mal à

l’imaginer sans. Cela fait tout de même douze saisons qu’il incarne le patriarche d’une famille de

policiers New-Yorkais, dans « Blue Bloods ». On est loin des chemises hawaiiennes et de la Ferrari

rouge !

Donc total respect pour Tom Selleck, d’autant qu’il a failli être un autre héros mythique, en plus de

Thomas Magnum !

Je vais vous raconter comment ça s’est passé.

Texte & Voix : Alain Carrazé

Écoutez sur votre plateforme préférée :
Téléchargez l’application Podcast Story :
Abonnez-vous et activez la cloche pour ne rater aucun podcast !

 

D'autres podcasts à découvrir

Dexter, Sang fin.

Rien n’est plus agaçant, quand on se plonge dans une série télé au long cours, d’être déçu, d’être désarçonné devant une...

TV - Séries