fbpx

Nadal, Tennis Machine

Nadal, Tennis Machine

Dans l’enceinte du Millénium Dôme de Londres, le micro résonne, l’arbitre annonce le verdict : « Match point ».
Après 2 h de jeu et une domination parfaite, Daniil Medvedev, grande révélation de la saison, se prépare à servir pour le dernier point du match. En menant 5 jeux à 1 dans le dernier set, le Russe s’apprête à remporter, pour la première fois de sa carrière, un match contre le champion espagnol, numéro 1 mondial, Rafael Nadal. Largement dominé, Nadal ne peut plus rivaliser avec la fougue du jeune Russe de 23 ans. Et le public Anglais semble l’avoir compris. Fin du spectacle. Petit à petit, les tribunes se vident.

«  Le champion Australien s’incline devant un gamin de 14 ans, Rafael. » 

Sur le terrain, Rafael Nadal, tête baissée, ne cesse de repasser la ligne du fond de cours avec la pointe de sa chaussure. Un tic nerveux que l’espagnol répète avant chaque échange…
Plongé dans sa bulle, Rafa relève brusquement la tête et fixe son adversaire. Le service canon du jeune Russe fait passer la petite balle jaune au-dessus du filet à plus de 200 km/heure.
Mais l’espagnol bondit et, d’un simple amorti de revers, dépose la balle délicatement juste de l’autre côté du filet. Medvedev, trop court, reste sur le carreau. 
Le public se rassoit aussitôt. Doté d’une force mentale hors norme, l’espagnol se métamorphose et enchaîne les coups de maître. Medvedev, complètement liquéfié, multiplie les fautes directes et voit son adversaire revenir au score.

En moins d’une demi-heure, le guerrier espagnol pulvérise son rival. Sous l’ovation d’un public totalement médusé par le renversement de la situation, Rafael Nadal salue la foule d’un simple geste de la main, et rejoint tranquillement les vestiaires…

Auteur : Laurent Latappy / Voix : François Berland

Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY