fbpx
Accueil » CAVELIER DE LA SALLE, Par Bruno Solo

CAVELIER DE LA SALLE, Par Bruno Solo

Si je n’interviens pas, c’est sûr, la porte va sortir de ses gonds et atterrir dans 

 mon salon. Alors que je l’entrouvre, une silhouette massive vêtue d’un manteau écarlate m’écarte du coude. Brutale irruption s’accompagnant d’une subtile fragrance de sous-bois qui ne parvient pourtant pas à camoufler le fumet plus rustique d’un castor mouillé.

Pas de doute, c’est bien le sieur Cavelier de La Salle qui vient, avec sa légendaire délicatesse, de s’introduire chez moi…

— Entre, René-Robert, fais comme chez toi donc.

Que n’ai-je dit.

D’emblée le voilà qui plante une croix dans mon plancher et brandit son épée en s’écriant, selon la formule consacrée :

— Au nom de Sa Majesté, je prends possession de cette terre !

Fâcheuse coutume sur laquelle nous reviendrons.

En le présentant à mes convives effarés, je tente de lui expliquer quelques notions concernant le domaine royal, les formules de politesse et la valeur de mon parquet en chêne qui m’a coûté une forêt du même bois.

— Eh bien, noble indigène, accepte en échange de ton hospitalité ce magnifique présent qui couvrira largement les dommages causés à ton bat-flanc.

Avec force fracas, il pose sur la table, en guise de compensation, ce qu’il décrit comme un wampum, ceinture de coquillages prisée des Amérindiens du Nord-Est américain. Me voilà donc aussi comblé que dédommagé.

Avant qu’il ne les fasse fuir, je préfère préciser à mes invités pourquoi je reçois ce baroudeur outrageusement perruqué et au visage couturé. Qui, plus que quiconque, semble « débarquer » chez moi.

Je vous emmène pour cela au xviie siècle, outre-Atlantique. Dans ce coin d’Amérique du Nord que l’on appelait la « Nouvelle-France »…

Texte & Voix : Bruno Solo

Écoutez sur votre plateforme préférée :
Téléchargez l’application Podcast Story :
Abonnez-vous et activez la cloche pour ne rater aucun podcast !

D'autres podcasts à découvrir

NETFLIX, TOU DOUM STORY

Aujourd’hui, je vais vous conter une belle histoire : Nous sommes un matin de février 1996, à Los Angeles.  Dans son immense...

Histoire